La tradition du dimanche : le Brunch

C’est généralement le moment convivial du Dimanche : le Brunch. Mot anglais qui contracte les mots Breakfast (petit-dejeuner) et Lunch (repas du midi), l’idée est tout simplement de partager un moment autour d’aliments sucrés et salés… Un repas 2 en 1 qui ne laisse jamais indifférent.

Souvent, on trouve devant nous une sorte de buffet comme à l’hotel. C’est la version la plus simple pour préparer le brunch. Si les origines sont anglo-saxonnes, aujourd’hui c’est partout dans le monde que l’on peut trouver et consommer cette version améliorée du petit-déjeuner. On trouve historiquement des preuves de ses débuts à la fin du 19ème siècle, et dans les années 1980 en France.

Ce serait Guy Beringer, un auteur local, qui serait à l’origine des premiers Brunch en Angleterre. Comme il aimait faire la fête, il entreprit de généraliser un mix entre le petit déjeuner et le déjeuner. Se prenant entre 11h et 14h, le brunch était donc né. Double bénéfices : le premier, sauter un repas quand les réveils sont compliqués. Le second, prolonger la fête de la veille.

Comme très souvent en France, on aime pas vraiment les mots anglais. Sachez donc que le Brunch à une traduction officielle : « Grand petit déjeuner ». Vous ne l’avez jamais entendu ? C’est normal, et vous comprenez bien pourquoi…

Alors, on passe à table ?

Partagez l'addition:

Laisser un commentaire